Retour Portraits passion

Elsa Liquet

Leader magasin Decathlon Porte de Châtillon (Paris)

Leader magasin Decathlon Porte de Châtillon (Paris)

"S'ouvrir au monde."

“ Je suis Elsa. Je suis née en Afrique et j’ai grandi au Niger. C’est cette terre et cette enfance qui m’ont construite. Mon ouverture au monde me vient de là. J’ai tout juste 30 ans, et j’ai toujours envie d’évasion et de découvertes, au pluriel. Mon enfance pleine de voyages, fait de moi ce que je suis aujourd’hui. J’ai toujours voyagé, aux Etats-Unis, en Scandinavie, en Europe de l’Est et centrale jusqu’au Montenegro par exemple.

Il me semble important de voir ce qui se passe ailleurs. Ces racines africaines, ces découvertes, mais aussi la transmission de valeurs comme le partage, l’ouverture d’esprit par mes parents, font intrinsèquement partie de moi et expliquent très grandement pourquoi je suis aujourd’hui chez Decathlon. Car cette entreprise est naturellement ouverte sur le monde. Elle t’offre la possibilité de rencontrer des femmes et des hommes venus de partout, et je sais que j’aurai la chance, un jour, de travailler à l’étranger pour Decat’.

Je me reconnais donc dans cette entreprise, qui bouge, qui évolue, qui favorise les échanges et les rencontres entre collaborateurs.

Si tu n’aimes pas l’Humain, tu ne peux pas travailler chez Decat’. C’est juste impossible ! ”

"Si tu n'aimes pas l'Humain, tu ne peux pas travailler chez Decat."

"Mon parcours d'entrée."

“ Ma première arrivée chez Decathlon remonte à 2010. C’était pendant mes études, j’étais en CDI temps partiel sur le magasin du CNIT La Défense sur le rayon Randonnée. C’est là, que l’on voit que l’entreprise a évolué car la rando, ce n’était pas mon sport. Aujourd’hui, ce n’est plus possible : là où le spécialiste est sur son rayon de prédilection.

Puis, j’ai quitté l’entreprise pour valider mon diplôme, un double Master en STAPS – Spécialisation Management du sport et CEP – APA – Conception-Evaluation de Programmes en Activités Physiques Adaptées -. Ne trouvant pas de job dans ma branche – je voulais faire une thèse pour montrer les bienfaits du sport en hôpital psychiatrique, à l’époque le sport adapté était moins visible… Je suis devenue prof d’EPS vacataire, pour rester active et bosser.

Mais je n’étais pas réellement épanouie, Decathlon m’avait beaucoup plu. J’ai représenté ma candidature, cette fois en tant que Responsable de Rayon et le 29 avril 2011, au Decathlon Wagram, je suis devenue Responsable Sports Collectif ! ”

"C’est là, que l’on voit que l’entreprise a évolué."

"Multiplier les expériences."

“ Après huit mois en tant que Responsable Sports Collectif, j’ai repris le Rayon Sports d’Eau, pour la saison été. Au bout de cette année et demie et ces deux rayons, j’ai été nommée Responsable sur le Rayon Montagne sur le magasin de Porte de Montreuil.

Au bout d’un an et demi, mon responsable m’a dit : ‘’Tu vas aller voir ailleurs comment ça se passe’’. Je suis ainsi devenue Responsable Service Client – Atelier au Decathlon de Noisy-le-sec. Puis, après avoir validé mon parcours structure, j’ai été nommée sur le magasin du Decathlon CNIT à la Défense, sur le poste de Directrice Adjointe, retour aux sources ! La boucle était bouclée, quatre magasins sur la région, des expériences différentes, qui m’auront permis de me construire et de progresser tous les jours !

Enfin, en Décembre 2016, j’ai eu l’opportunité de travailler sur le projet du magasin de Porte de Châtillon en tant que Leader du Magasin, 14ème magasin Parisien, dont l’ouverture a eu lieu le 14 Juin 2017. Une expérience unique, que je souhaite à tous les Decathloniens de vivre ! ”

"Tu vas aller voir ailleurs comment ça se passe."

"S'adapter et grandir."

“ S’adapter tous les jours, à tout ce qui nous entoure, l’espace, le client, les équipes, les priorités, la façon de travailler… Le passage du triangle d’or parisien au 93. Wagram, l’Arc de Triomphe, nos clients exigeants, les stars … puis Montreuil, Noisy le sec, avec des quartiers plus populaires.

Puis il y a la configuration des magasins très variée sur Paris… Quatre étages sur 3500m2 pour Wagram, peu de hauteur sous plafond, Montreuil, 6000m2 de plein pied, avec des allées grandes comme des boulevards, Noisy, 6000m2 deux étages, en sous-sol, 5600m2 pour le CNIT avec une mezzanine… Ces expériences restent inoubliables.

Je pense, que le métier de Responsable Service Clients m’a permis de passer un cap. Dire oui à nos clients, repenser cette satisfaction client, au quotidien. Le métier de RSC, est un métier qui se façonne, tu te challenges tous les jours et tu construis ton quotidien, tu donnes un vrai sens à ce que tu fais en trouvant des solutions originales, pour faire la différence ! Tu as une vraie réflexion sur l’entreprise, ses équipes et ses clients, c’est ça qui est chouette !

Puis évidemment, je suis ravie d’avoir OUVERT un magasin ! C’est une chance incroyable, on n’a pas l’occasion de le faire deux fois ! Aujourd’hui, nos utilisateurs sportifs, qui viennent dans notre magasin, nous le rendent bien, ce projet fait du bien à la commune, aux gens, etc… Je suis ravie de l’avoir fait. Une Expérience magnifique 

"Ici, tu construis ton quotidien et tu donnes sens à ce que tu fais."

"Un look atypique."

“ Je n’ai jamais vécu deux fois la même journée et c’est ça qui me plaît. Ici, dans le cadre pro, on peut oser, sur TOUT et TOUT LE TEMPS ! Les valeurs sportives, je les retrouve ici, avec mon équipe. « WORK HARD HAVE FUN » on bosse, on se marre et ça c’est l’essentiel !

Puis je vois que l’entreprise a changé. Il y a quelques années, venir tatoué (e) ou avec un piercing ce n’était pas quelque chose de simple… Aujourd’hui, c’est vraiment ‘’Viens comme tu es, sois toi-même, le plus possible’’… Et j’aime ça. C’est même la raison pour laquelle je voulais évoluer chez Decathlon et devenir Leader.

Decathlon devient un peu comme à Londres : le mec peut bosser à la City en Finance et avoir un piercing dans le nez, c’est ouvert, le mec fait le job et il n’est jugé que sur ses performances, l’apparence ne compte pas !

Je l’avoue sans difficulté : je suis un peu atypique. J’ai un look et une personnalité forte. Mon tatouage visible sur mon bras, mes sneakers aux pieds, ça ne change rien ! Cela prouve que l’entreprise évolue, se remet en question et progresse. Elle pense à ses collaborateurs, je dirais qu’elle a même de plus en plus envie de prendre soin de ses collaborateurs ! ”

"Tatouée, et alors ? Decathlon, ça devient un peu comme à Londres… L’apparence ne compte pas."

"L'arrivée du digital."

Dire oui en permanence, en pensant à la fois à l’entreprise et aux clients a été instructif, d’autant que j’avais l’Atelier et c’était pour moi un très gros défi…

Ce qui a évolué c’est l’arrivée du digital (Bornes, tablettes, applications), et de la RFID. Cela fait à peine six ans et demi que je suis dans l’entreprise et je trouve qu’elle a pris un virage énorme.

Tenter est d’ailleurs la marque de fabrique de Decat’. La preuve ? J’ai été nommée sur l’ouverture de Porte de Châtillon alors que je n’avais pas 30 ans. L’entreprise te donne ta chance : peu importe ton âge et ton expérience ! Comme elle est centrée sur l’humain, tu peux vite, en tant que personne et personnalité, y prendre une large part.

Si tu es bon dans ce que tu fais, si tu as l’esprit de responsabilités, que tu oses, que tu es dans les valeurs, l’entreprise s’ouvre en grand, peu importe d’où tu viens et qui tu es.

"L’entreprise a pris un virage énorme."

"Décathlon avec un grand H !"

“ On peut résumer la boîte via l’Humain, l’Homme avec un grand H ! ” J’aime le fait de créer et manager une unité avec plein de talents différents.

En tant que Leader de magasin, la mission que je me suis fixée est de constituer une sorte de melting pot géant qui soit finalement cohérent et soudé. Ce que je recherche aujourd’hui, en tant que recruteuse ? L’originalité, qui fait que l’autre est unique, mais toujours des hommes et femmes passionnés et pratiquants de sport.

C’est bien ça que j’aime créer avec tous mes coéquipiers : chacune et chacun est différent mais on forme une véritable équipe. C’est ce qui permet de faire grandir l’entreprise. Ici, j’ai eu la possibilité de créer mon propre magasin, à mon image et d’avoir le sentiment de participer totalement à l’aventure collective. Notre magasin est unique et on s’y éclate, il y a une ambiance incroyable.

"Notre magasin est unique et on s’y éclate."

"Mes aspirations et valeurs."

“ Je défends le travail d’innovation et l’esprit d’initiative de collaboration et de performance. Je crois qu’en donnant confiance aux équipes, en partageant avec elles une vision claire et dynamique, on peut accomplir des choses extraordinaires !

J’ai envie de progresser et ai envie que mes collaborateurs grandissent. On a tellement de sources d’information, de formation mis à notre disposition que je veux que mes collaborateurs montent en compétences par eux-mêmes en allant fouiller, gratter, chercher. Puis il y a l’entraide également, le collectif, chaque personne peut apprendre de son collègue, de son Leader. Tous mes coéquipiers sont dans cet esprit collectif et de performance !

Moi, je joue pour gagner. Quand j’entre sur le terrain, je joue la perf et la réussite commune. A Porte de Châtillon, c’est la même logique ! Lorsqu’on était en train de lancer le magasin de la Porte de Châtillon, je ne venais pas voir mon patron en lui disant : ‘’Voilà, je veux faire ça, comment on fait ?’’. Non, j’arrivais avec des solutions en lui disant : ‘’Je suis allée chercher, j’ai observé, je me suis renseignée auprès de tel ou tel service, de telle ou telle personne et voilà ce que je vais faire !

C’est comme ça, qu’est née l’opération #DUNKTONCV. J’avais envie d’innover, de faire le BUZZ sur le recrutement des équipes de Porte de Châtillon ! Notre campagne de recrutement à fait parler d’elle sur les réseaux sociaux et des collaborateurs présents en magasin aujourd’hui avaient Dunker leur CV dans le panier devant le mag’ ! ”

"Moi, je joue pour gagner..."

"Ma collaboratrice fétiche."

“ Laetitia : c’est la première coéquipière à avoir intégré le projet. Fin février 2017 on a traversé ensemble toutes les surprises, toutes les joies, toutes les difficultés du projet.

On s’écoute mutuellement, on se fait grandir. On a la même façon de voir les choses. Quand l’une dit quelque chose, l’autre acquiesce, car elle pense de la même façon. Elle a une patate incroyable, a toujours envie de tout faire et cela me donne envie de me dépasser. Ensemble, on forme un vrai binôme, une véritable équipe. Elle venait d’une autre région, du Mans, elle a demandé à revenir en région parisienne. Je n’ai pas hésité une seconde à la recruter dans mon équipe !

Pour le magasin, elle est un plus énorme… Elle a ce côté challenger, une envie de défi, elle essaye toujours de marquer la différence. ”

"Avec Laetitia, on a traversé ensemble toutes les joies, toutes les difficultés."

"Le sport et moi."

“ Le sport est pour moi une façon de vivre. Je le pratique, je le regarde, je le lis, Il ne se passe pas une journée sans qu’il n’y ait un moment de sport. J’aime le sport en général, pour les valeurs qu’il véhicule et son côté challenge !

Je suis celle de la famille la plus piquée au sport. Mon sport fétiche, le Handball. Je joue au hand depuis l’âge de six ans. Je suis Gardienne, un poste stratégique, où il faut du caractère !

Ce sport me fait vibrer depuis toujours, en tant que joueuse et en tant que supportrice ! Notre palmarès Handballistique français est monstrueux !

Le sport, c’est une manière de vivre et de penser. Avec le sport, son esprit d’équipe, de partage, de responsabilités, le respect de l’autre, de troisième mi-temps… on peut faire de grandes choses via le sport. ”

"Hand ou autre : pas une de mes journées sans un moment de sport."

"Ce que je changerais chez Décathlon."

“ J’aimerais que, chez Decathlon, les choses aillent plus vite. Pas forcément vrai en retail mais quand tu ouvres un magasin, tu te rends compte que Là-haut à Lille, tout prend du temps, alors que ton client ne doit pas attendre. Il faut le remercier tous les jours, ce client. Le remercier d’être là. C’est grâce à lui que j’ai un job qui me plaît.

Nous évoluons mais on pourrait être mille fois plus fort sur plusieurs sujets. Sur le digital par exemple et réussir à donner encore plus de puissance à ce domaine. Peut-être que c’est parce que j’ai la fougue de la jeunesse.

Franchement, on vend de l’émotion et du plaisir ! Notre enseigne jouit d’un capital sympathie énorme, on ne doit pas décevoir nos clients, parce qu’on prend trop temps à prendre une décision, où à lancer un projet. Alors il faut foncer et se donner les moyens de continuer ce qu’on fait depuis toujours. ”

"Foncer, ce qu’on fait depuis toujours."

"Mon produit coup de coeur."

“ Pour un 22 litres, il est TOP !

C’est mon sac du quotidien : je l’ai tout le temps. Ultra pratique, ultra léger, ultra confortable et résistant. Il a plein d’accroches. Je le porte tous les jours et aussi en voyage.
Mes deux coloris : Gris-Bleu et Orange-Noir ”.

Plus d’infos sur le produit

"Ultra pratique, ultra léger, ultra confortable et résistant."