match
ton
CV
offres d'emploi

Profil LinkedIn

LinkedIn : 8 astuces
pour sortir du lot !

dots-remuneration

Avec 20 millions de membres en France dont 40% qui se connectent quotidiennement, LinkedIn est une véritable vitrine professionnelle ! C’est donc un terrain de jeu pour les recruteurs : 85% l’utilisent pour leur recherche de talents ce qui en fait une très belle opportunité pour décrocher le job de ses rêves.
Reste qu’il n’est pas si simple de se démarquer parmi tous les candidats potentiels. Comment attirer l'œil d’un recruteur ? Comment rédiger et organiser son profil LinkedIn pour prendre la tête du peloton ? Voici 8 astuces et conseils de pro pour sortir du lot.

#1

Une photo
qui te
représente

Tu connais certainement l’expression “le poids des mots et le choc des photos” ? Cela s’applique parfaitement à l’univers LinkedIn. En effet, un profil arborant une photo de profil est 14 fois plus consulté. Ta mission ? Choisir ta photo avec soin. À savoir, une image qui met en avant ta personnalité. Pas simple… Notre conseil est de faire appel à un photographe professionnel car il pourra t’orienter sur les postures à choisir. Un investissement qui sera rapidement rentabilisé !

N’oublie pas la photo de couverture. C’est un espace de communication à exploiter pour véhiculer des infos clés sur toi. Sachant que 90% des informations que l’on retient quotidiennement viennent d’un support visuel, c’est l’endroit idéal pour suggérer tes principales compétences ou tes centres d’intérêt. Par exemple, à travers une image inspirante avec une citation où ta vision du métier ou simplement ta manière de voir le travail y est décrite.

Fichier 2

Un titre
pro clair et
sans ambiguïté

Les recruteurs ont accès à deux éléments avant de cliquer sur ton profil complet : le statut professionnel et la photo de profil. Ainsi, les quelques mots qui s’affichent sous ta photo sont capitaux. Sans te mettre trop la pression, il faut quand même se dire qu’ils vont déterminer le choix d’un recruteur à cliquer, ou non, sur ton profil.

Pas de panique, voici trois éléments à réaliser concernant ton statut professionnel pour assurer un bon taux clic : 

  • De la clarté : il faut inscrire un titre clair afin de faciliter la recherche des recruteurs dans la base de données LinkedIn. 
  • De l’ambition : ton statut ne doit pas forcément être l’intitulé de ton poste actuel mais plutôt mettre en évidence ce que tu vises ou bien ta spécialisation, ton domaine d’expertise.
  • Des mots choisis avec précision : pour maximiser tes chances de sortir dans le top des recherches recruteurs, opte pour un titre qui est beaucoup utilisé. Notre astuce : vas voir les profils d’autres personnes qui sont au même poste ou dans le même secteur. Sois bien attentif aux mots-clés qu’elles utilisent : dans leur headline, leur résumé et leurs compétences. C’est le secret pour sortir en tête des algorithmes !
Fichier 3

Un résumé
bien organisé et
surtout accrocheur

Ton résumé doit être suffisamment accrocheur pour donner envie aux recruteurs de découvrir ton parcours. Essaie d’être percutant via un bon “personal branding”. Pour cela, il faut le personnaliser à fond et le structurer pour une lecture fluide  : 

  • Rédige quelques lignes bien écrites et structurées sur ton expérience professionnelle 
  • Démarque-toi dans ton domaine en donnant des exemples concrets de réalisations
  • Montre où tu veux aller en exprimant ta motivation sur les postes ou les domaines visés

Le truc en plus : le choix des mots et du vocabulaire ! 

  • Le SEO est encore une fois capital dans cette partie descriptive : utilise les mots-clés qui te feront émerger dans les recherches des recruteurs. 
  • Si tu as une entreprise en tête : plonge-toi dans le site carrière et identifie le vocabulaire utilisé. Il exprime souvent la culture de l’entreprise. Cela te donne des pistes pour rédiger car il faut que tu t’inspires des mêmes familles de mots. En effet, en affichant un langage commun, cela montre que tu partages la même vision du travail et que tu pourras bien t’intégrer dans l’équipe. 

Et la forme dans tout ça ? Deux points à retenir : n’abuse pas des phrases trop longues et les “bullet points” sont tes meilleurs amis.

Fichier 4

Une mise
en avant de
tes compétences

L’algorithme de LinkedIn tient compte des compétences. La plateforme te propose d’ailleurs une liste sous la forme de mots-clés où tu peux sélectionner celles que tu as acquises au fil de tes expériences. Notre conseil : spécifie moins d’une dizaine de compétences que tu maîtrises vraiment et pour lesquelles tes collègues ou managers peuvent te recommander.

Il peut être pertinent de regarder les compétences ainsi que les valeurs des entreprises que tu souhaites rejoindre promeuvent : ouverture d’esprit, communication, travail en équipe… Des soft-skills (compétences comportementales) à valoriser !

Pour donner du poids à ta liste d’aptitudes, ajoute les certifications que tu as pu décrocher au cours de tes expériences professionnelles. Certaines sont d’ailleurs reconnues au sein de LinkedIn. Tu peux aussi mettre en avant les formations que tu as réalisées, un mémoire d’étude ou de recherche que tu as mené : autant de réalisations qui démontrent ta capacité à te renouveler et ta curiosité.

Fichier 5

Des expériences
professionnelles
explicites

Une expérience se résume ainsi : un intitulé, une entreprise ou une association, un résumé avec des dates, la localisation, les missions accomplies, les résultats obtenus puis des références. Comme pour le résumé général, tu dois être très précis sur les compétences développées, les chiffres atteints (par exemple, le nombre de ventes réalisées par mois, l’augmentation du trafic du site web, le nombre d’abonnés, le nombre de personnes que tu as encadrées, etc.).

On ne le dira jamais assez mais le SEO doit guider ta narration : consulte les offres d’emploi pour te permettre d’identifier les mots-clés utilisés et recherchés par les recruteurs.

N’élude pas la forme de tes présentations ! Les informations les mieux retenues sont munies d’un support visuel. Bonne nouvelle, LinkedIn te permet de charger différents formats afin d’illustrer tes expériences et d’enrichir ton profil : lien, image, vidéo, présentation PDF, etc.

Tu peux aussi mentionner les personnes avec qui tu as mené ces projets ce qui valorise ton esprit d’équipe. Pour info, on aime beaucoup ça chez Décathlon !

Fichier 6

Des recommandations
pour donner du poids
à tes arguments

La logique est simple : plus tes compétences sont recommandées par tes collègues (ou ex-collègues) plus tu remontes dans les moteurs de recherche. Tu l’as compris maintenant, c’est ainsi que tu augmentes tes chances de te faire remarquer par les recruteurs. 

Ne sois pas timide et demande des recommandations afin de donner du poids à ta candidature.

De plus, le recruteur pourra ainsi découvrir un autre regard sur ta manière de travailler mais aussi certaines qualités. Le fait d’accepter qu’une personne tiers s’exprime sur tes compétences ou réalisations, tu prouves ainsi ta capacité à recevoir du feedback.

Tu t’inscris dans une démarche d’amélioration continue et démontres de l’humilité. Implicitement, ce sont des compétences clés que tu suggères par ce biais. Rassure-toi, si les retours ne sont pas à la hauteur de tes attentes, libre à toi de modérer ou choisir ceux qui te semblent pertinents.

conseil-7

Tes passions sportives :
Chez Decathlon,
ce n'est pas un détail !

Sans surprise, le sport fait partie de notre ADN. C’est aussi l’expression de compétences sociales et de soft-skills extrêmement importantes au sein de la dynamique de nos équipes. Il faut donc exprimer ta passion, ta pratique ou ton histoire avec le sport.

Les questions à se poser : qu’est-ce que tu en retires personnellement et comment tu capitalises dessus dans ta vie professionnelle ? C’est une mine d’informations sur les candidats pour nous. 

Où en parler sur ton profil LinkedIn ? Plusieurs possibilités : dans ton résumé par exemple, c’est un espace libre où tu peux facilement exprimer ta relation au sport. Ou encore, dans la section “réalisations” : si c’est un projet sur lequel tu as travaillé ou une expérience associative dans laquelle tu t’es investi, ajoute-le et réfère-toi à la partie 5 pour le rédiger efficacement.

conseil-8

Un compte
actif et
engagé

Avoir un profil au top c’est bien… Le faire vivre c’est mieux ! Cela veut dire qu’il faut être présent, actif et investi dans ta recherche en travaillant sur du contenu ainsi que ton influence sur LinkedIn. Comment ? 

  • Partager ou créer du contenu : pour sortir du lot, il faut, idéalement, publier des actualités une à deux fois par semaine. Cette présence crédibilise ton expertise et ton engagement auprès de ton réseau. Il est clair que c’est un brin chronophage…  à moins d’être super organisé : crée-toi un système de veille pour pouvoir partager les articles qui sortent sur les sujets qui t’intéressent et suis les pages des entreprises que tu vises afin de te familiariser avec leurs culture et actualités. Sans oublier de suivre les “#” en vogue afin de partager du contenu facilement.
  • Travailler son réseau en te “connectant” avec les bonnes personnes  : en te mettant en relation avec d’autres membres, tu as d’abord accès au contenu qu’ils publient puis, tu pourras leur poser des questions sur le domaine ou les postes qui te plaisent. Aujourd’hui, dans les entreprises, les programmes “d’ambassadeurs” ne sont pas rares et te permettent de rencontrer virtuellement des collaborateurs ou des opérationnels : une manière d’affiner et de perfectionner ton profil alors fonce !
  • S’inscrire à des groupes selon tes centres d’intérêt, ton secteur ou métier afin de prendre part à des discussions. Les objectifs ? D’abord cela permet de gonfler ton réseau : si tu postes une nouvelle ou un article, ta sphère d’influence s’élargit. Puis, si des emplois s’ouvrent, les personnes avec qui tu es connecté penseront plus facilement à toi car tu fais partie de leur sphère professionnelle.

Deux petits
derniers pour
la route ?

Tu peux créer ton profil en anglais ! LinkedIn te donne la possibilité de créer ta page professionnelle dans une langue différente sur la base de ton profil principal. Tu peux même disposer de plusieurs pages supplémentaires avec les langues de ton choix. Il suffit d’aller sur ton nom et de cliquer sur “ajouter le profil dans une autre langue”. La traduction ne se fait pas automatiquement ! À toi d’ajuster ton titre et les différentes sections en t’inspirant des bonnes pratiques vues ci-dessus.

Personnalise ton URL ! LinkedIn attribue une adresse composée de lettres et chiffres à la création du profil. Pour soigner ton image et te démarquer, modifie cette URL afin de la personnaliser à ton nom. Comment ? Rendez-vous sur ton profil LinkedIn, clique sur “modifier ton profil public”. Ensuite, un encart “Modifier votre URL personnalisé” apparaît. À toi de jouer !

Alors,
prêt à
cartonner ?

VOIR NOS OFFRES