offres d'emploi

Postuler à une offre :
Il y a-t-il (vraiment) un bon timing ?


dots-remuneration

Y a-t-il des fautes d'orthographe ? La recherche d'emploi demande bien plus que des compétences. Il faut aussi se tenir prêt pour postuler au bon moment. Pourquoi ? C'est le moyen de se distinguer ou, tout simplement, cela permet d'éviter de passer à côté d'une superbe opportunité. Ce serait dommage ! Quelles sont les meilleures périodes pour soumettre ta candidature et augmenter tes chances de succès ?

#1

Les trois meilleures périodes calendaire

Janvier, mois où de nombreuses entreprises débloquent leurs budgets annuels, se révèle un moment opportun pour ceux et celles qui aspirent à de nouvelles opportunités professionnelles ! En anticipant cette période, tu peux profiter du calme relatif de la fin de l’année précédente pour perfectionner ton CV et peaufiner ta lettre de motivation. Le but ? Te tenir prêt à “dégainer” dès les premières semaines de l’année.

Ensuite, la période d’avril à juin représente également une fenêtre d’opportunité pour envisager une prise de poste en septembre.

En anticipant ainsi, les entreprises peuvent plus facilement tenir compte des délais de préavis (entre un mois et trois mois), ce qui incite souvent les recruteurs à lancer des campagnes de recrutement pour combler les postes vacants à la rentrée. L’idée est d’assurer une transition fluide pour tout le monde.  

Les mois d’août et de décembre, périodes où de nombreux recruteurs prennent des congés, sont à éviter. L’envoi de candidatures à ces moments de l’année ne présente pas de risques majeurs. En revanche, la réactivité des entreprises est plus faible. A contrario, le calme de l’été représente de plus en plus une opportunité pour se distinguer : puisque la concurrence tend à être moins rude pendant ces périodes plus calmes, peut-être que ta candidature ressortira plus… Alors, pourquoi pas tenter le coup ? 

Fichier 2

Des opportunités cachées en fonction des secteurs

Outre les périodes générales de recrutement, il est crucial de connaître les opportunités saisonnières spécifiques à certains secteurs. Des industries telles que le tourisme, l’alimentaire et la distribution connaissent des pics d’activité à des moments précis de l’année. Les plus avertis peuvent anticiper ces cycles et soumettre leurs candidatures en amont, ce qui peut se traduire par une plus grande probabilité de décrocher un poste convoité dans les secteurs dynamiques.

Fichier 3

Ne pas négliger les facteurs pratiques

Au-delà des aspects purement professionnels, le volet pratique doit également être pris en considération lors d’une transition professionnelle. La recherche d’emploi peut souvent impliquer quelques changements dans ta vie quotidienne : nouvelle localisation, logement à prévoir ou scolarité des enfants. En anticipant ces points au maximum, tu pourras mieux préparer ta transition et atténuer les impacts éventuels sur ta vie.

Fichier 4

Existe-t-il des jours de chance ?

Il est difficile de déterminer avec certitude le jour le plus propice pour envoyer des candidatures ! Cependant, quelques principes logiques peuvent être pris en compte pour maximiser tes chances. Il est conseillé d’éviter d’envoyer des candidatures le lundi matin et le vendredi après-midi. Ces périodes sont souvent chargées pour les recruteurs, ce qui peut rendre ta candidature moins visible.

En revanche, il est recommandé de répondre à une offre d’emploi dès sa publication. Être parmi les premiers à postuler augmente tes chances d’être pris en considération. Il est également important de noter qu’envoyer des e-mails de candidature le samedi et le dimanche n’est pas idéal… Cela n’envoie pas les bons messages et tu risques de passer à la trappe. 

En bref, pour postuler et marquer des points, l’anticipation est ton meilleur allié.

Alors,
prêt à
cartonner ?

VOIR NOS OFFRES